fbpx

Portrait d’artisan : Maxime Baron

20 février 2024

Partager

Temps de lecture : 3 minutes

Rencontrer Maxime Baron, c’est avoir accès à une intensité unique et inspirante, à une réelle écoute bienfaisante. Pour ce luthier, l’aspect rassembleur de la musique s’est avéré la porte d’entrée de sa passion pour les guitares. Depuis 2010, Maxime Baron Guitares conçoit et fabrique des guitares acoustiques de prestige sur mesure. Leur timbre riche, leur jouabilité précise ainsi que leur ergonomie mesurée expliquent la haute performance de ses instruments. Utilisant une approche scientifique et s’appuyant sur son désir de tendre vers la perfection, Maxime s’investit pour que chaque instrument fasse ressortir la couleur musicale recherchée. Et du côté visuel, c’est l’esthétisme élégant et sobre d’un design moderne que l’on apprécie.

La complexité d’un métier

« Peu de gens connaissent la lutherie. Et comme l’instrument du musicien est le véhicule de son expression, de sa créativité, il est fondamental pour moi d’être intègre. Ça veut dire de pratiquer mon métier avec beaucoup de déontologie afin de conseiller les guitaristes au meilleur de mes compétences. » précise Maxime. L’artisan est aussi soucieux d’utiliser intelligemment les ressources qui entrent dans la composition de ses œuvres, à commencer par le bois, bien entendu. Mais il explique : « Mes guitares sont le résultat d’un tout. J’ai besoin d’aborder mon travail globalement, en considérant aussi l’intangible, comme l’énergie investie et le savoir-faire déployé à leur réalisation. »

S’offrir le temps

Quant à savoir ce que le luthier retient de sa participation à l’Accélérateur, voici son constat : « Pour moi qui suis toujours dans l’action, cette formation m’a donné le droit de prendre une pause sans culpabilité, parce que ce temps d’arrêt a été rempli d’échanges riches avec mes semblables; rempli aussi d’apprentissages précieux transmis par des professionnels compétents. Je me suis senti écouté et compris. » Il poursuit : « En plus, j’ai eu la chance de faire partie d’une cohorte « douceur ». Je me suis fait sept ami·es en une seule journée! Malgré nos différences, nous avons vécu les six week-ends dans un respect total et dans la bienveillance. »

Et Lac-Mégantic dans tout ça?

Enfin, pour ce qui est de Lac-Mégantic, l’entrepreneur a aimé se retrouver en nature, faire de la randonnée, profiter du lac et de la plage, rencontrer les Méganticois.es. Il se rappelle s’être senti tellement bien durant une de ses marches matinales pour se rendre au Quartier Artisan, qu’il n’avait plus envie de partir. Il se promet bien d’y revenir, et nous l’accueillerons à nouveau avec plaisir!

Pour en découvrir davantage sur le travail de Maxime Baron Guitares et vous procurer ses pièces, n’hésitez pas à consulter son site web, sa page Facebook et son compte Instagram.