Marketing

Gérer ses réseaux sociaux avec le calendrier éditorial

Article de blogue

Partager

Vous êtes-vous déjà retrouvé au beau milieu d’une remise en question au moment de publier sur vos réseaux sociaux? Ou encore, vous réalisez que vous avez passé 20 minutes à choisir le bon filtre et la phrase la plus éloquente pour mettre en valeur votre contenu? Ou pire, que vous n’avez rien publié le mois dernier? 

En planifiant votre contenu d’avance, vous assurez à votre marque une présence sur les réseaux sociaux à la fois constante, cohérente et pertinente.

Déployé à partir de votre stratégie numérique, le calendrier éditorial rassemble dans un tableau:

  1. Les plateformes sur lesquelles vous publierez
  2. La nature du contenu à créer
  3. La fréquence de publication

1. Être présent là où se trouve votre clientèle-cible

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’être présent sur toutes les plateformes. En fait, l’important est d’être présent sur les plateformes que fréquente votre clientèle-cible.

Par exemple, si vous visez les 25-34 ans, Instagram s’avère un choix intéressant, d’autant plus que ses fonctionnalités se prêtent on ne peut mieux à la conversion puisque vous pouvez directement étiquetez vos produits dans le but de rediriger le consommateur vers votre boutique en ligne. Son interface visuelle en fait également une excellente vitrine pour tout contenu esthétique. 

Ainsi, Instagram pourrait mener à bien votre objectif de conversion, alors que la plateforme Facebook, quant à elle, vous aiderait à atteindre votre objectif de notoriété. Ce qui orientera votre choix de plateformes dépend en cela de votre clientèle-cible et de vos objectifs. En ce sens, noter les indicateurs de performance qui y sont associés vous sera essentiel afin de pouvoir mesurer et affiner votre stratégie numérique par la suite.

2. Rester fidèle à sa ligne éditoriale

Une fois que vous avez déterminé votre stratégie de contenu, vous avez le temps de filtrer toutes les idées de publications qui vous passeront par la tête pour sélectionner celles qui illustrent la véritable raison d’être de votre marque.

  1. Définissez les thèmes qui en forment l’amalgame, puis bâtissez sur ces fondations. Pour garder l’attention de vos abonnés, il est important de varier le type de contenu que vous publierez. Cela va de soi, car personne n’aime écouter quelqu’un parler de lui-même tous les jours! 
  2. Demandez-vous également: Quelles sont les périodes phares de votre entreprise (ex: lancement de collection, production, événements, etc.)?

Une fois inscrites dans le calendrier, vous verrez plus facilement les périodes plus tranquilles où vous pourriez offrir un contenu complémentaire en lien avec votre marque.

3. Tenir compte de la valeur du temps

En termes de fréquence de publication, cela dépend des ressources que vous avez. Combien de temps pouvez-vous consacrer par semaine à la création de contenu? 

L’important n’est pas de publier à chaque moment, mais bien d’assurer une constance dans le temps. Il est aussi normal d’avoir des périodes de publication plus fréquentes lorsque vient le temps de lancer une nouvelle collection, et de revenir par la suite à une cadence pondérée. 

Un élément à garder en tête aussi est celui des moments clés de l’année (les fêtes, la St-Valentin, la fête des mères, etc.) où vous pourrez prévoir comment vous resterez pertinent dans l’actualité aux yeux de votre clientèle-cible.

 Aussi, votre temps a une valeur alors misez vos efforts sur ce qui vous offrira un rendement intéressant pour les objectifs que vous visez. Le temps que demande la création de contenu pour Instagram n’est pas le même que dans le cas d’une publication sur Facebook, ou encore une story. Sur Instagram, par conséquent, vous pourriez vous permettre de publier moins fréquemment du contenu sur votre fil, mais de vous assurer de rester quotidiennement dans l’esprit des gens est gardant votre cercle du haut bien visible en rouge! 

Pour ce qui est du bon moment de publication, l’idéal est de programmer le contenu aux moments où il aura une plus grande portée. Si vous n’avez pas de statistiques sur lesquelles vous appuyez, vous pouvez simplement tester des heures de publications différentes durant quelques semaines puis vous adapter par la suite selon les résultats les plus performants.

Définir son cycle de publication 

Une fois le contenu placé dans le temps et selon les plateformes numériques choisies, il reste à prévoir les moments où vous créerez ce contenu, ou encore les moments où vous aurez à effectuer de la curation de contenu pour ensuite le programmer d’avance. 

Des outils tels que Later s’avèrent très utiles pour avoir à l’avance un rendu visuel de vos publications Instagram et programmer ensuite les publications dans l’outil Creator Studio de Facebook.

Vous pouvez également vous tourner vers Hootsuite pour à la fois lire les actualités de vos fils, répondre aux commentaires reçus et programmer vos publications.

Dans le cas des stories, l’option payante de Later permet de les programmer d’avances, ce qui peut être pratique lors des périodes de production intensives! 

Bien que vous programmez votre contenu d’avance, il est important de rester alerte aux actualités sur une base quotidienne. Des scandales peuvent facilement survenir et vos publications pourraient être perçues différemment; le cas du Black Lives Matter est plutôt éloquent à cet égard.

Soyez donc prêt à vous adapter aux actualités tout en restant cohérent et fidèle à votre marque. 

Pour vous aider à vous lancer dans cette aventure que représente la gestion des réseaux sociaux, nous vous offrons un gabarit de calendrier éditorial avec lequel nous travaillons! Bonne planification! 

Auteure: Jessica Hébert

Aidez-nous à améliorer le contenu

Modèle de document

Modèle de calendrier éditorial pour artisan

Poursuivre ma lecture