fbpx

Bourse F1840 x Gabrielle Desmarais, joaillière audacieuse

25 janvier 2021

Partager

Temps de lecture : 3 minutes

La Fabrique 1840 par Simons, fier partenaire de Quartier artisan depuis leurs débuts, a remis une bourse à trois artisans de notre cohorte 2020 afin de couvrir leurs frais de participation à l’Accélérateur. Notre équipe s’est entretenue avec les trois boursiers au sujet de leur expérience au sein de notre récente cohorte, les projets futurs de leur entreprise ainsi que la manière dont ils entrevoient les tendances à venir en matière de commerce local.  

Gabrielle Desmarais, boursière F1840, est joaillière et fondatrice de la ligne de bijoux qui porte son nom. Formée au sein de plusieurs écoles de joaillerie à Montréal, en France et en Italie, les créations de la designer connaissent depuis 2008 une exposition notoire et se démarquent en ce qu’elles sont empreintes d’une rupture formelle et esthétique vis-à-vis de la tradition joaillière. Ambassadrice de la créativité à l’état libre, Gabrielle Desmarais a transmis son savoir-faire à l’École de joaillerie de Montréal depuis 2008 en plus d’avoir offert, avant la pandémie, des cours à son atelier situé à Chambly. 

1. Parle-nous de ton passage à L’Accélérateur. Comment s’est-il déroulé sur les plans humain et professionnel?  

« J’ai réalisé que j’avais beaucoup à apprendre et que c’était bien ainsi. J’ai longtemps pensé que de réaliser des bijoux visuellement intéressants serait suffisant pour en faire un métier…mais non! Manier tous les aspects en périphérie de la création (mission et vision d’entreprise à long terme, communications, gestion des stocks, fiscalité, etc.), c’est essentiel! La bonne nouvelle, c’est que je ne connaissais pas grand chose à tout ça… Apprendre est désormais ma nouvelle passion! (rires) » 

2. Quelles compétences as-tu développées? 

« Mon plus grand acquis chez Quartier artisan demeure la définition de ma mission, ma vision et mes valeurs d’entreprise. En déterminant celles-ci, je peux désormais mieux diriger mes collaborateurs et ça devient tellement plus facile de déléguer puisque les mandats sont clairs, nets et précis. Et déléguer, ça veut dire plus de temps en création! »

3. L’orientation stratégique de ton entreprise a-t-elle évolué depuis ton passage à l’Accélérateur?

« En définissant mes objectifs à court, moyen et long terme, c’est devenu clair qu’il me faudrait agrandir l’équipe et collaborer avec des êtres humains encore plus compétents que moi dans les sphères des communications, médias sociaux et en stratégie numérique, afin d’atteindre mes buts. J’ai donc maintenant deux stagiaires extraordinaires (Juliette et Alexandra)* et je travaille avec l’agence Artisan-Marketing pour tout ce qui se rattache à ma nouvelle boutique en ligne et à la stratégie marketing […] ».

4. Que représente pour toi le lien que ton entreprise entretient avec Fabrique 1840?

«  C’est un lien de grande confiance et de soutien envers ma petite entreprise. Par le biais d’accompagnement et de conseils, je sens vraiment que Fabrique 1840 veut contribuer à l’essor de ma marque, m’aider à réaliser mon plein potentiel. […] Je suis très choyée de faire partie de la plateforme Fabrique 1840 depuis ses tout premiers débuts. »

5. Quels projets futurs ton entreprise nous réserve-t-elle?  

« Les dernières semaines avec Quartier artisan m’ont permis de solidifier les bases de mon entreprise et de clarifier ma vision à long terme. J’ai aussi récemment rassemblé une petite équipe pour mettre sur pied une infolettre mensuelle. Celle-ci se veut à la fois douce, inspirante et inspirée. J’y partagerai mes coups de cœur design, des entrevues avec les femmes qui m’inspirent ainsi que les dessous de l’atelier.  J’ai envie de continuer le travail de recherche et d’innovation entamé avec la marque tout en investissant plus de temps dans les activités connexes et pertinentes pour l’atelier : enseignement, conférences, mentorat, articles de blog, etc. Finalement, depuis cette année, on est en mesure de verser 10% de tous nos profits au Centre des Femmes de Montréal et à l’organisme Ainsi Soit-elle de Chambly et ça, ça me rend très très fière! »

6. Comment entrevois-tu le futur des entreprises artisanales et de la consommation locale pour les années à venir?

« Je constate vraiment qu’il y a un intérêt en forte croissance pour les entreprises locales et le savoir-faire artisanal depuis les dernières années, et les récents événements ont certainement accentué la tendance. Il est plus important que jamais de soutenir nos commerces de proximité puisque la croissance d’une entreprise a un impact direct sur son équipe, bien sûr, mais aussi sur ses fournisseurs, et par extension leurs employés et leur famille […]. La consommation artisanale et locale, c’est le futur. »

*À noter qu’à l’heure actuelle, les stagiaires ont terminé leur mandat mais l’une d’entre elles est restée à l’emploi de Gabrielle. 

Découvrez les créations de Gabrielle Desmarais disponibles à la Fabrique 1840

Visitez le site internet de Gabrielle Desmarais

En savoir plus sur l’Accélérateur des artisans du Québec

Découvrir les entrevues avec les autres boursiers F1840 : Emmanuel Péluchon et GOYE

Crédit photo : Joannie Lafrenière